Archives mensuelles : juin 2015

HAUTE SAINTONGE, La Mi-Saison !

Haute Saintonge – 13 et 14 juin 2015

Qualif : piste sèche

Manu Ripault n°7 place son proto Ducati 999/1100 en pole position avec un chrono d’ 1 :00.325. C’est rassurant pour Manu qui revient de blessure. Il doit briller sur ses terres après son forfait de Carole pour recoller au championnat. A quelques centièmes la Pierobon n°1 de Florian Levasseur et pour compléter cette 1e ligne Jonathan Viémont n°87 sur un proto Ducati 999/1100, les leaders sont au rendez-vous. Cyril Gendron n°17 et son proto Ducati 748/1026 confirme son bon début de saison avec un 4e temps. Loïc Espinasse n°19, un régional de l’étape accède à la 2e ligne devançant Benoit Adenot n°96 qui intercale sa Kawasaki ER6 dans le régiment de Ducati qui truste les 3 premières lignes. En 3e ligne nous retrouvons Didier Cantel, Logan Bizeul et Thierry Blasco. Logan participe à sa première course de vitesse, belle performance pour ce jeune de 18 ans.
DSC_1002
C 1 : 8 tours sec, 5 tours piste mouillée

Manu Ripault, le polman, boucle le premier tour en tête. Dans sa roue Jonathan Viémont et Florian Levasseur sont à l’attaque. Florian passe Jonathan et s’empare du commandement dès le 3e tour. Il déroule jusqu’au 7e tour sans être inquiété devançant Manu et Jonathan. Florian est le seul pilote à descendre sous la minute, avec un top lap de 59.995. Cyril Gendron, Loïc Espinasse, Didier Cantel et Thierry Blasco restent dans cet ordre avec des écarts réguliers. Stéphane Jondet c’est offert une remontée de « ouf », partant de la dernière ligne suite à un problème de sonomètre, il pointe à la 8e position. La grosse bagarre est à l’actif des « moins de 850 », ils sont 6 pilotes dans la même seconde. Gaëtan Mazouaud coiffe Régis Le Breton, Benoit Adenaut, Stevens Zabiolle, Florian Boirin et Fred Bellut. Merci pour le spectacle. Au 8e tour Logan Bizeul tire tout droit au P4 en bout de ligne droite, sur une rupture de freins, drapeau rouge, la course est interrompue. La pluie s’invite et prolonge l’arrêt de 15 minutes pour les changements de pneus.

DSC_1116Un deuxième départ et cinq tours à couvrir, c’est Manu qui prend le leader ship. Florian reste prudent, il sait que le cumul des 2 manches lui est favorable. Jonathan conforte la troisième marche du podium. Très confiant sous la pluie Stéphane prend une 4e place très convoitée par Thierry, Loïc et Cyril qui se classent dans cet ordre. Gaëtan laisse ses copains du classement « moins de 850 » en découdre et se permet de chatouiller les protos, 5e au 1e tour, il finit cette manche 8e à quelques dixième de seconde de Cyril. En « moins de 850 » Régis, Stevens, Benoit passent le damier dans la même seconde.

Le cumul de cette 1e course nous donne un podium scratch avec Florian Levasseur, Manu Ripault et Jonathan Viémont. Le podium « moins de 850 » accueille Gaëtan Mazouaud, Régis Le Breton et Benoit Adenaut.

DSC_1042C 2 : Piste mouillée

20 courageux prennent le départ de cette 2e course, quelques pilotes en retour de blessures déclarent forfait. La piste est très piégeuse entre séchant et mouillé. Manu Ripault s’empare du commandement pendant 6 tours. Florian Levasseur observe et passe à l’attaque pour terminer sur la première marche du podium sans creuser un écart confortable. Au 9e tour Jonathan Viémont conteste la 2e position de Manu, réaction immédiate, Manu reprend sa place. Malgré un meilleur tour en course en 1 :04.495 de Manu, Florian reste devant, revanche aux prochaines courses ! Cyril Gendron boucle les 7 premiers tours en 4e position, suite à une attaque de Thierry Blasco confiant sous la pluie, Cyril vérifie si l’adhérence est meilleure dans le gazon que sur la piste et se retrouve relégué à la 7e place. Ce même Thierry se fait coiffer sur le poteau par Loïc Espinasse pour la 4e place. Parti en dernier ligne, Stéphane Jondet finit 6e. Avec une bonne qualif il aurait surement joué devant. Comme en course 1, Gaëtan Mazouaud garde le leader ship des « moins de 850 » contenant Stevens Zabiolle et Régis Le breton. Bien que 7e au 1e tour Benoit Adenot est relégué à la 11e place. A noter, la « baston » entre Pascal Alexandre dit le Squale et Fred Bellut dit Mécano Fou à l’avantage du Squale pour 1 dixième et une 12e place !

DSC_0132DSC_0169