Archives mensuelles : mai 2016

Coupe Sportwin 2016, les CR des Pilotes (suite)

ACTE 2 Circuit de Pau-Arnos 28-29 juin 2016

CR / Thierry Blasco@65  « Le barnum de la poisse »
13312612_10209687115473970_9088170678660217216_n
Le trajet se déroule le mercredi. Il faut dire qu’il y a 850 kms qui séparent le circuit de mon domicile et que je dois faire un crochet par Bordeaux, afin de récupérer ma moto en réparation chez Manu Ripault, aux ateliers RP Motos. Le midi j’en profite pour me restaurer en compagnie de Manu et Loic Espinasse qui nous rejoint (toujours dans les bons coups Lolo).
J’en profite pour remercier Manu pour sa réactivité, vu le laps de temps réduit entre la course de Carole et celle de Pau, ainsi que pour la qualité de son travail. Toujours dans le registre remerciements, suite à mes soucis mécaniques de la manche de Carole, le reste de la saison était sérieusement compromis. Certains de mes sponsors, et amis n’ont pas hésité à me soutenir un peu plus afin que je puisse continuer cette formidable aventure. Ils se reconnaîtront merci les amis.
Arrivé sur le circuit à 17h00 où je rejoins Régis et Fabrice ainsi que Willy qui revient rouler avec une HARLEY. Il était temps tu nous manquais sans toi notre équipe était moins rock n’roll. Les auvergnats Diego et le Squal suivent de près ainsi que le reste de la troupe Sportwin. A noter le périple de Yannick LOLLIOT et de ses mécanos, qui au départ de la région dijonnaise ont mit 38 heures pour arriver sur le circuit, avec dans le désordre la perte d’une roue de la caravane qui percute une voiture sur l’autoroute, puis recherche d’une roue dans une casse, et enfin crevaison avant d’arriver au circuit. Au passage quel plaisir de côtoyer au sein de ce championnat tous ces furieux aussi allumés sur la piste qu’attachant en dehors.
Le jeudi nous ne roulons que la dernière heure à cause des tarifs élevés des cessions. Je me sens à l’aise malgré le fait que de n’avoir roulé qu’une fois sur ce circuit il y a 3 ans. Fab découvre le tracé et Régis marche comme un avion. Le soir un petit baptême de la Harley est organisé avec un mélange de champagne, de papier toilette et un peu de gazon, tout cela organisé par notre président Thierry DUC, bien aidé par le Squale……moi je n’ai pas pu les en empêcher Willy.
Le Vendredi je participe à 3 séances et les temps s’améliorent rapidement. Le circuit de PAU est magnifique avec un dénivelé prononcé, des virages rapides qui passent à fond de 4 voire 5 ….le pied. A la fin de la journée alors que Régis procède à une séance de mécanique « catastrophe », il constate que son cadre se fissure……c’est l’abandon.
Le week-end commence mal pour notre bande de potes regroupé sous notre barnum « La poisse ».
Le vendredi soir une tempête d’une rare violence s’abat sur le paddock, les barnums s’arrachent, s’envolent, pendant 10 mns c’est l’apocalypse. L’ensemble des pilotes et accompagnants s’accrochent aux structures afin d’empêcher qu’elles ne s’envolent. Pour ma part je me retrouve accrocher au barnum de Yannick Lolliot avec Yannick et ses 2 mécanos pour 10 mns qui resteront dans les annales, sa tente est déchirée nous sommes trempés mais hilares cela aurait pu être pire.
Le samedi les affaires sérieuses commencent à 08h30 pour la première séance qualif.. Les conditions sont piégeuses. Il a plu toute la nuit la piste est séchante, nous décidons de partir en pneus pluie avec Fabrice. Régis nous panneaute et je suis crédité du meilleur temps alors que Fabrice est second. A mi- séance nous décidons de rentrer au stand car la piste sèche rapidement. Régis nous informe que nous sommes retombés à la 4e et 6e position et que les pilotes ayant pris l’option pneus sec sont plus rapides. Il reste 5mns nous repartons le couteau entre les dents. La piste est quasiment sèche les pneus pluie s’arrachent la moto bouge beaucoup, je m’accroche à son guidon avec Fabrice dans ma roue arrière et ça paye……je m’octroie la 3e position et Fabrice la 4e en 1.32,00 en pneus pluie nous sommes heureux.
A 14h30 2e séance qualif. Là pas de problème la piste est entièrement sèche et il fait beau. Nul doute que les temps de ce matin vont être largement améliorés. Les temps descendent régulièrement et je suis sur un très bon rythme je suis passé par Stephane Jondet et lui prend la roue pendant plusieurs tours. Je m’applique sur mes trajectoires et suis crédité du 5e temps en 1,28,2 Fabrice est 9e Diego 27e et WILLY 31e.
13315283_10209684972180389_3644120427782253818_nDimanche matin les conditions sont de nouveau précaires, la piste est déclarée humide mais elle sèche rapidement. Néanmoins il y a des traces d’humidités partout ainsi que des coulées d’eau à certains endroits. Martial Bellut crédité du 3e temps semble avoir des coupures d’allumage. Le feu passe au rouge puis s’éteint, je prends un départ canon de la seconde ligne et passe le premier virage en seconde position. Je garde le contact avec le premier Maxime DURET, puis suis passé par Yannick déchainé, il tombe 2 tours plus tard sous mes roues dans un gauche vicieux. Au 6 e tour Raynald LEFRANCOIS me fait les freins en bas de la descente je recroise et le repasse, il réédite sa manœuvre au tour suivant et ça passe. Je suis les 2 premiers et dans l’avant dernier tours à la ré accélération la moto m’éjecte je m’accroche au guidon après un rodéo d’une dizaine de mètres j’atterris sur le réservoir, glisse sur la selle et repart. Stéphane JONDET en profite pour me ramarrer me suit et tente une attaque kamikaze dans le droite qui commande la ligne droite. Je rentre fort sachant qu’il est derrière et alors que je m’écarte en phase d’accélération nous nous percutons épaule contre épaule, nos regards se croisent nous ré accélérons, mais son moteur fait la différence (bien joué). Après ces 2 frayeurs je consolide ma 4e place et finis dans cette position. Raynald est 1er, Steph double maxime, ils finissent dans cet ordre. Fabrice abandonne à cause d’un fusible fondu, Willy 27 et Diego quant à lui devant les conditions quelques peu aléatoires décide de ne pas prendre le départ
Je suis un (tout) petit peu déçu de ne pas avoir accroché le podium, mais très content d’avoir terminé cette belle courses avec 2 belles chaleurs à la clé.

Devant les dégâts occasionnés par sa chute, Yannick LOLLIOT ne prend pas le départ de la 2ème course.
L’après-midi nous scrutons le ciel, les averses ont cessées, le ciel brille mais de méchants nuages approchent. 10mns avant la pré grille il pleut (une fois de plus) nous partons en pneus pluie.
Pendant le tour de chauffe nous constatons que la piste est complètement sèche.
Le feu passe au rouge s’éteint je pars comme une balle suis 4e puis passe rapidement Martial dans la descente rapide à l’extérieur….chaud chaud, puis le tour suivant Raynald sur un virage rapide (1 partout Raynald) Je reste 2 mais suis passé par Stéphane à mi-course, le Squale me panneaute à la perfection, je suis 3 avec 6 secondes d’avance. Je consolide cette position jusqu’au drapeau à damier.
Je suis très content de ce résultat qui récompense un week-end solide ou je n’ai pas lâché le peloton de tête
13315735_10209687089193313_1497404292754593826_n
Merci à mes amis et sponsors qui me permettent de continuer l’aventure
CRVI (pascal Jumel)
MMA (Seb Cognard)
BOULANGERIE ROBAC (JJ et KOBA ROBAC)
TRANDEV (Jean Marc BERNINI et Pascal GROSSETETE)
AVIVA (Marie Claire BENSE)
ATOL (Christophe ROUSSEAU)
Un remerciement spécial à Claude et à Séb pour leur aide providentielle

A très bientôt pour la prochaine sur le circuit du Vigeant début juillet
Thierry BLASCO #65

Coupe Sportwin 2016 Carole, la saison est lancée!

Article publié sur l’espace Sportwin du site Cybermorard :
http://www.cybermotard.com/La-Coupe-Sportwin-a-Carole-le-re…

Les coupes de France Promosport accueillent la coupe Sportwin à Carole les 30 avril et 1er mai 2016. Amaury Cantel s’offre un doublé sur sa Ducati 1148 TwinMax.
Stevens Zabiolle-Souply du CBRT 76 monte sur la 1e marche du podium TwinFast avec les 2 victoires.
En TwinStock, Ludovic Hanon aux couleurs du CBRT 76 s’impose dans les 2 manches.

La grille de départ du Sportwin à Carole

La grille de départ du Sportwin à Carole

La piste est déclarée wet pour la séance de qualification. Yannick Lolliot n°8 réalise le meilleur temps en 1 :15.615 devant Thierry Blasco n°65 en 1 :17.220 et Raynald Lefrançois n° 96 en 1 :17.881. Une 1e ligne trustée par des protos Ducati TwinMax. Martial Bellut n°21 place son proto Suzuki TwinFast sur la 2e ligne, Régis Le Breton n°3 intercale sa Pierobon entre le fils et le père Frédéric Bellut n°13 au guidon d’une Suzuki 650 SV. Une Ducati Hypermotard Evo SP accroche la 7e place aux mains de Jean-François Viniacourt n°99 devançant le 1e StockTwin, Ludovic Hanon n°94 et sa Kawasaki ER6 en 1 :21.467. Stevens Zabiolle-Souply complète cette 3e ligne avec son proto Ducati 796.

Cantel fils n°24. 50 points

Cantel fils n°24. 50 points

Retour gagnant pour Amaury Cantel n°24, après une saison 2015 difficile en Promosport 600, le champion 2013 de la Coupe Sportwin renoue avec la victoire. En première manche Yannick Lolliot, auteur de la pole, part à la faute à Alpha, provocant la chute de Martial Bellut. Parti de la 5e ligne Amaury évite ce piège et entame sa remontée, régulier en 1 :37, il revient sur Fabrice Merlin n°84 ralentit par des retardataires. En 2e manche Amaury se débarrasse en quelques tours de tous ses rivaux et passe le drapeau à damier après un cavalier seul.

C’est bon ça !!!

C'est bon ça !!!

Les joies de la victoire qu’Amaury partage avec ses partenaires : AMS Compétition, Spirito Moto, EMC, AFAM, Ets Daridan, sans oublier ses parents Carole et Didier.

Cantel Père n°5. 33 points.

Cantel Père n°5. 33 points.

Départ canon pour le proto Ducati 1100 de Didier Cantel n°5. Parti de la 6e ligne, il accroche le bon peloton et se classe 4e de la première manche après quelques passes d’armes avec Jean François Viniacourt n°99, Raynald Lefrançois n°96 et Régis Le Breton n°3, prouvant le très bon niveau de la classe TwinMax. En deuxième manche Didier assure de nouveau un excellent départ et retrouve aux avants postes les mêmes pilotes. C’est chaud, Fabrice chute à Fox, Régis fume et abandonne. Didier double Jean-François et rejoint son fils Amaury sur le podium avec cette belle seconde place.

Viniacourt Jean-François n° 99 – 26 points

Viniacourt Jean-François n° 99 - 26 points

Sa première participation en coupe Sportwin est une réussite. Licencié au Ducati Club de France Jean-François n°99 bouscule la hiérarchie au guidon d’une Ducati Hypermotard Evo SP. Une place de 6e en première manche et la 3e marche du podium en course 2, bouclant les 4 premiers tours entête !

LEFRANCOIS Raynald n°96 – 24 points

LEFRANCOIS Raynald n°96 – 24 points

Nouveau en coupe Sportwin, Raynald n°96 roule sur un proto Ducati ST3 équipée d’une fourche de 848 et d’un bras de S4R. D’entrée de jeu, il est dans le rythme de Didier et de Jean-François, clôturant la première course 5e et la deuxième manche 4e.

ZABIOLLE-SOUPLY Steven n°6 – 20 points

ZABIOLLE-SOUPLY Steven n°6 - 20 points

Vice-champion 2015 de la catégorie TwinFast, Stevens Zabiolle prouve sa détermination en prenant les 50 points et le leadership de ce classement. 7e scratch et 5e scratch, ce sociétaire du CBRT 76 place son proto Ducati 796 parmi les TwinMax 1100.

MERLIN Fabrice n°84 – 20 points

MERLIN Fabrice n°84 - 20 points

13 tours devant en première manche, que de progrès pour Fabrice qui entame une 7e saison en coupe Sportwin. Finir 2e derrière Amaury est déjà une sacrée performance ! avec un écart d’une seconde. La deuxième course aurai pu être un remake, dès le 3e tour Fabrice est troisième en partant de la 4e ligne, il double Jean-François au 6e tour mais part à la faute au 9e dans Eco. Une petite consolation, Fabrice est crédité du meilleur tour de cette 2e manche en 1 :07.826.

HANON Ludovic n°94 – 18 points

HANON Ludovic n°94 – 18 points

La 7e place du classement scratch est octroyée par le 1e TwinStock. Second au premier tour de la course 1, sa petite Kawasaki ER6 ne résiste pas aux 100 cv des TwinMax. Ludovic, licencié au CBRT 76, prend la 8e place des deux finales résistant à la meute des TwinFast et prend le leadership du classement TwinStock.

LE BRETON Régis n°3 – 16 points

LE BRETON Régis n°3 – 16 points

En 1e manche, c’est la bagarre avec Didier Cantel. Ce sont deux pilotes expérimentés qui assurent le spectacle, surtout à Hotel, en effectuant des freinages de trappeur. Régis Lebretonmonte sur la 3e marche du podium. Désillusion en 2e manche, sa belle fume et perd de la puissance, c’est l’abandon.

BELLUT Frédéric n°13 – 14 points

BELLUT Frédéric n°13 – 14 points

Après la chute de son fils Martial, Fred doit défendre les couleurs du Racing Team 42. Laissant s’échapper Stevens, il se mêle au baston des TwinStock. 9e des deux finales, il monte sur la deuxième marche du podium TwinFast en course 1 et la troisième en course 2.

MONOPOLI Saverio n°75 – 12 points

MONOPOLI Saverio n°75 – 12 points

La 1ere manche est difficile pour Saverio qui ne trouve pas l’ouverture et reste sur un faux rythme, sa Pierobon 796 passe la ligne en 13e position. En course 2, Saverio retrouve son attaque et double successivement Thierry Blasco n°65, Franck Perrot n°78, Jérôme Rabusseau n°37, Ludo Hanon n°94 et coiffe Fred Bellut pour accéder au podium TwinFast. Au scratch, il prend les points de la 7e place.

PERROT Franck n°78 – 11 points

PERROT Franck n°78 – 11 points

Qui va contrer les pilotes du CBRT 76 en TwinStock, Franck deux fois second rejoint Ludo sur le podium. 10e de la première finale et 12e de la seconde, il prouve que son petit Suzuki 650SV peut bousculer les TwinFast et quelques TwinMax.

LOLLIOT Yannick n°8 – 10 points

LOLLIOT Yannick n°8 – 10 points

Sa Ducati ST3 habituelle est en panne et c’est avec un proto asthmatique qu’il réalise la pole sur le mouillé. Les finales sont sur une piste sèche Yannick compense le manque de puissance par une attaque trop généreuse et chute en 1e manche. Le championnat n’est pas fini, il aborde la course 2 raisonnablement pour sauver quelques points, restant dans la roue de Steven.

BLASCO Thierry n°65 – 10 points

BLASCO Thierry n°65 – 10 points

C’est avec son proto Ducati ST3 que Thierry se qualifie en 2e position. Malheureusement à cause d’un bruit suspect il troque sa centaine de chevaux contre une Suzuki 650SV prêtée par Didier Duthoit un ancien pilote de la coupe. Et comme Yannick il essaye de sauver les meubles. Deux fois 11e, Thierry s’offre un lot de consolation en accrochant la 3e place du classement TwinFast en 1e manche.

RABUSSEAU Jérôme n°37 – 7 points

RABUSSEAU Jérôme n°37 – 7 points

Après une première manche laborieuse et une 15e place, Jérôme se reprend en course 2 et passe en mode attaque. Il déborde les frères Boirin, double Thierry Blasco et Franck Perrot pour une 10e place dans la roue de Fred Bellut

BOIRIN Florian et Loïc n° 121 et 122 – 5 et 6 points

BOIRIN Florian et Loïc n° 121 et 122 – 5 et 6 points

Les frères Boirin accèdent au podium TwinStock, Loïc en première manche et Florian dans la seconde. Comme en 2015 ils nous offrent une lutte musclée et toujours spectaculaire avec leurs Suzuki 650SV, plus que stock.

BROSSIER Thomas n°91 – 1 point

BROSSIER Thomas n°91 – 1 point

Thomas aux couleurs de Speck Motos, distributeur des pneus Avon et partenaire de la coupe Sportwin marque le point de sa 15e place en 2e manche et clôture ce premier classement.

Thierry : un mécène

Thierry : un mécène

Offrir une journée à trois amateurs de sport moto, c’est possible même s’ils sont en situation d’handicape. Thierry Blasco avec le soutien du Lion Club a partagé sa passion avec la complicité de ses partenaires, le centre de vie Passeraile et de la bande de copains du Sportwin Club. Respect

- Avon récompense Ludovic Hanon, Franck Perrot et Florian Boirin
- Facom récompense Christian Souchon, Régis Le Breton, Stevens Zabiolle-Souply, Amaury Cantel et Thierry Blasco.

Coupe Sportwin 2016, CR des Pilotes

CAROLE, Acte 1 /


CR Amaury Cantel#24 /
Capture d’écran 2016-05-02 à 08.25.19

et bien me voila de retour d’un week end riche en émotions sur le circuit CAROLE en coupe SPORTWIN
je n était pas monté sur mon proto DUCATI 2 soupapes depuis octobre 2015. Depuis le début de saison je roule sur ma YAMAHA R6 et il faut se réadapter au bicylindre DUCATI….pas évident mais bon c est comme le vélo ça ne s oublie pas lol
Donc le vendredi je fais une séance d essai libre pour me remettre dans le bain….j arrive a descendre en 1’09″8 ….pas top mais bon ça permet de rouler sur le sec et de retrouver les trajectoires du circuit CAROLE qui est assez exigent
samedi 10h et bien comme la météo l avais prédit il flotte, fais chier mais bon pas le choix il faut y aller sinon je ne serai pas qualif, j y vais a reculons en suivant les copains, je suis à la ramasse la moto glisse je ne la sens pas et je n ai surtout pas envie de m en coller une……et j y suis arrivé à rester sur mes roues, j aurai fait que peu de tours mais c est bien assez suffisant niveau stress, je me qualifie en 13ème position en 1’24, ce qui me place sur la 5ème ligne, c est pas top mais bon tant pis c est mieux qu une chute,
dimanche matin 10h c est l heure de la première manche, je prends un départ moyen mais vu que ma moto marche pas trop mal j arrive à gagner des place en arrivant au premier virage, a la sortie d alpha Yannick #8 perd l arrière et chute, malheureusement Martial #21 ne peut l éviter et s envole sur la moto de Yannick, j arrive à éviter les mecs pour ne pas leurs rouler dessus mais j ai perdu plusieurs places, je prends mon rythme et arrive a remonter les pilotes devant un à un jusqu à en voir plus qu un devant moi mais assez loin, je vois Fabrice #84 quelques secondes devant moi, il faut que je cravache si je veux revenir au contact et le doubler…..ce que j arrive à faire à 4 tours de la fin je crois, j arrive à rattraper et doubler Fabrice #84 et à gagner la course avec 1 seconde d avance et le meilleur tour en course en 1’07″543,
13139080_1040702876022381_49487548715487629_n

 j suis super content ça me redonne la confiance que javais un peu de mal à retrouver depuis ma fin de saison 2015 plutôt chaotique
dimanche 14h40 c est le départ de la seconde manche, je prends un très bon départ et me retrouve 3ème à l entrée du premier virage, je passe rapidement deuxième et me met en chasse de Jean-François Viniacourt#99 qui est en tète avec son HYPERMOTARD EVO SP, au bout de 4 tours j arrive a le passer et a prendre mes distances……et j ai réussi à garder mes 8 secondes d avance jusqu a l arrivée, je suis trop content et la cerise sur le gâteau est la seconde place de Didier (mon papa lol), donc ce second podium de la journée se transforme en photo de famille c est génial
13139080_1040702876022381_49487548715487629_n
ce fut un très très bon week end pour moi, je remercie ma moitiée, mes parents (kk et did), les copains, tous les membres d AMS compétition et mes partenaires sans qui tout ça ne serai pas possible Christelle Paye de chez Afam TransmissionNicolas Nowacki de NR BIKE, Sebastien Geslinde SPIRITO MOTO, Benjamin Villot de BEMYSELF.com, Bruno DAGBERT de SERILETTRE, EMC suspension
MERCI à vous tous et gazzzzzzzzzzzzzzzzzz
Amaury #24
Capture d’écran 2016-05-02 à 15.28.47


CR / Thierry Blasco#65
13133272_10201534654325468_3094434787325293237_n
Comme d’habitude sur le circuit Carole le paddock étant minuscule pour caser les 300 pilotes inscrits en Promosport, j’arrive le mercredi soir. Comme d’habitude notre ami Gilou qui travaille au circuit nous a réservé un bel emplacement au P2, on dit merci qui ? Merci GILLOU.

Le jeudi et le vendredi sont réservés aux essais libres. Pour ma part j’ai un peu de mal à me faire aux pneus Avon. Je tente de trouver la bonne pression sans succès et effectue mon meilleur tour en 1,11. Je glisse beaucoup (nul doute qu’avec la bonne pression cela irait beaucoup mieux) Pas terrible mais pour le reste du weekend je remettrai les Pirelli que je connais parfaitement donc pas d’inquiétude.

Samedi essais qualif et alors que les essais libres ont eu lieux sous le soleil la pluie fait son apparition.

Je démarre ma session tranquillement et Valérie me panneaute P1, puis j’oscille entre la 3e et la 5e place. Après une belle passe d’arme avec mon pote Régis LEBRETON j’augmente le rythme et me qualifie à la seconde place. Toute l’équipe est très heureuse mais les courses de demain sont annoncées plein soleil. Suite aux essais comme d’habitude nous passons au contrôle sonomètre et la PATATRA l’échappement est aux normes mais nous décelons un claquement dans les entrailles du moteur. Après démontage et vérification de l’embrayage et serrage du volant moteur il semble que ce soit les roulements de vilo qui soit en cause (pourtant changés l’an dernier) ….La poisse.

Spontanément Super DIDIER DUTHOIT me propose son petit 650 sv. Et c’est repartit direction Soisson où la moto est stockée chez REGIS.

Je suis un peu inquiet car en 1er ligne avec 72 cv entouré de proto 1000 de plus de 100cv ça va être rock’n’roll comme dirait WILLY. L’objectif est donc de limiter la casse et de marquer quelques points au général.

Dimanche matin lors de la 1er manche j’effectue un excellent départ le petit 650 crache tous les chevaux dont il dispose mais la ligne droite est trop longue et je me fais déborder de toute part.

J’arrive au virage Alpha et là Yannick chute et entraine Martial, s’ensuit une énorme bousculade ou nous essayons d’éviter les motos et les pilotes en travers de la piste.

Je me retrouve alors en bagarre avec 3 pilotes qui me distance dans les lignes droites et que je rattrape dans le sinueux et aux freins. Je me bats comme un beau diable pour finir à la 11e place scratch et suis appelé sur le podium des moins de 900 cc j’effectue mon meilleur tour en 1,11. Malgré la déception de ne pas avoir pu défendre mes chances avec ma ducati bien plus puissante je suis content de mon résultat. La petite sv a une partie cycle fabuleuse mais un moteur anémique. Dédé tu ne veux pas mettre un kit dedans s’il te plaît ? .A noter la très belle seconde place de Fabrice auteur d’une course fabuleuse et la non moins belle 3e place de Régis et hop 3 coupes sous notre barnum.

13139218_10201537995088985_4440086185549020447_nLors de la seconde manche je sais à quoi m’attendre et à l’extinction des feux rouges je me fais encore débordé de toute part. Encore une fois je me bats comme un chiffonnier et suis l’auteur de freinages de trappeur. La petite sv fait fureur dans le sinueux mais ne peut rien dans les bouts droits. Après une baston d’anthologie avec Saverio, Franck Perrot et Jérôme RABUSSEAU, je termine également 11e et 4E des moins de 900cc. Fabrice chute alors qu’il occupe les places de tête et Régis abandonne suite à un problème moteur.

En marge de cette course et avec l’accord de Thierry DUC et Sandra, avec l’aide du LIONS CLUB de VAL D’Europe, nous avons invité 3 personnes handicapées du centre Passerailes de Magny-le Hongre.

13083099_10201534652885432_2556783878204069469_nAprès une visite du paddock nous avons eu la chance de partager un buffet organisé par JJ et KOBA ROBAC de la boulangerie Robac de Serris , qui n’ont pas hésité à solliciter leurs fournisseurs. Xxxxx

Merci aux Lions qui se sont déplacés afin que cette initiative soit un franc succès Claude, Seb Dominique, Clémence, Mireille, Vero et Sylvie. Merci pour votre aide précieuse.

Merci aux furieux du Sportwin qui ont tous jouer le jeu, rigolards dans le paddock, enragés sur le circuit, mais une vrai bande de potes avec une spéciale dédicace à Diego, le Squale, Régis et FAB

Merci a mes sponsors sans qui l’aventure serait impossible / AVIVA m.c. BENSE / CRVI Pascal / MMA Seb COGNARD / ATOL Chris ROUSSEAU / Boulangerie ROBAC / TRANSDEV
Et bien sur Valou mon épouse et mes enfants Baptiste et Nathan qui supportent ma passion
Vivement PAU pour de nouvelles aventures
Thierry BLASCO #65

 



CR RACING CLUB 42 : PILOTES / Fred Bellut#13 /  Martial Bellut#21 / Thomas BROSSIER#91

13124765_10207924700507370_2452494920307515091_nArrivés au circuit CAROLE jeudi en début d’après-midi nous nous installons avec les copains du Sportwin.

Thomas est arrivé dans la nuit. Martial va faire une séance d’essai en fin d’après-midi et moi je fini l’installation.

Comme il va s’en dire, Carole sans électricité et un cumulus de 200 litres pour plus de 300 personnes c’est le top !!

Vendredi, séances d’essais pour nous trois. Thomas se débrouille bien pour un circuit qu’il ne connaît pas, Martial roule en 1.09. Le proto va bien mais le pneu ar; se détruit et moi je retrouve mes chronos de l’an passé sans forcer. On attend pour la séance de l’après-midi mais le temps menace et la pluie s’invite donc fin des essais pour nous. Samedi matin qualification à 10h10 piste wet !! Martial #21 qualifié 4éme Fred # 13 6éme et Thomas #91 15éme. Fin des qualifications rendez-vous dimanche matin pour la 1ère course à 10h15.

1ère COURSE

16 tours pour la course de dimanche matin. Elle sera courte pour Martial #21 puisqu’au 2éme virage alors qu’il était en seconde position, le 1er perd l’arrière et Martial ne peut l’éviter, lui roule dessus et les motos se percutent fin de course pour lui. J’étais alors en 3ème position, je les évite et me fait dépasser par les 1000, j’attendais le drapeau rouge vu la chute des #21 et #8 mais au tour suivant tout le monde était debout. Ouf !!! Je fais ma course et je suis premier TWINFAST mais je sais bien que derrière il y a le #6 Steven avec sa ducati qui marche fort. Au 9éme tour il me double et je le vois partir, je manque de moteur dans les lignes droites. Je roule régule en 1.11.00 et fini 9éme de la course et 2éme TWINFAST. C’est mon 1er podium.

2éme COURSE

Départ à 14h40mn il manque un pilote sur la grille, Martial #21, car nous n’avons pas pu réparer la moto : réservoir percé, jante avant, fourche, carénage etc etc… Je m’élance et rate un peu mon départ : la moto se lève, je rentre 5éme dans le premier virage et fais tout pour garder ma place mais les 1000 sont là même scénario. Steven #6 me double, je fais ma course tout seul. Je lis mal mon panneautage et #75 Savério, sur son proto Pirobon en TWINFAST, me double. Les deux derniers tours furent un combat pour la 2éme place et il l’emporte sur le dernier virage. Je suis finalement 9éme au scratch et 3éme TWINFAST : 2ème podium du week-end. Pour Thomas #91 il termine sur la 1ère course 17éme  et 15éme à la seconde.

Rendez-vous à Pau les 28 et 29 mai pour la 3éme manche de la saison.

 


CR TEAM TIJO : PILOTE / Sam Seille#35 

13082640_1715250595382846_221418263862400232_nSalut à tous Samuel Seille participe à ça première manche de sportwin de la saison, bon roulage hier pour valider la moto nous avons fait pas mal de modif dessus. Ce matin qualif sur la pluie au bout de 3 tour il perd l’avant sans raison pas de bobo pour le pilote nous travaillons sur la moto elle sera prête pour demain et nous faisons confiance en notre pilote pour revenir au devant de la scène à plus tard

Salut à tous nous sommes sur le retour de carole Samuel à très bien roulé vendredi pour ces premiers essai de la saison, plusieurs modif ont été faite sur la moto et valider par le pilote samedi la qualif était sur une piste humide et froide au 3eme tour Sam à perdu l’avant dans golf pas de bobo pour le pilote mais du boulot pour les mécanos. Le depard de la première manche à été plus compliqué le temps de ce remettre en confiance Sam à fini en 16 ème position et la deuxième manche Sam a été bloqué pendant plusieurs tours et il fini en 19 ème position. Il va travailler pour améliorer ces premiers tours et essayer de rentrer dans le top 10 à Pau arnos fin mai. Et félicitations à Amaury Cantel et Didier pour leur magnifique course.

13083269_405941616242728_1552317298107795567_n

 


CR Franck Perrot  / Pilote du CBRT76 / 

FB_IMG_1462523706671
Résumé d’un week-end avec moins de soucis.
Débarquer le mardi soir pour des essais mercredi avec le team LH Racing.
On s’aperçoit vite que je ne suis pas tres rapide. Des chronos en gros 1″10.
Je cherche des solutions, la moto va très bien.
Jeudi matin direction Jonathan Gentlemen Riders pour regler la moto au petits oignons et sur le banc se sera 3cv de plus de gagné.
Jeudi après-midi je fais une session histoire de tester les 3 cv de plus. Je ne les sents pas du tout mais jarrive quand meme à améliorer légèrement mon chrono.
Vendredi je fais une seul seance d’essais pour essayer ce qu’on m’a conseillé (de lacher le frein plus tot) mais malheureusement ca me fait pas progresser au contraire.
L’après midi le temps est menaçant, une averse et ca seche legerement je decide de ne pas rouler tampi j’économise mon train de pneus pluie.
Samedi matin (jaime pas les matin)
Il pleut, pas de question a ce poser ce sera pneus pluie.
Je rentre en piste mais je ne suis pas a l’aise et la moto ratatouille dans les bout droit. Je rentre dans les stands et fais baisser la pression dans mon pneu arrière qui a tendance a glisser. La moto ce comporte bien mieux jessais d’attaquer un max mais malheureusement mon probleme d’allumage me ralenti de trop dans les bout droit. Fin des qualifs 19eme scratch et 5eme de ma categorie.
Les deux finales s’annoncent dur dur.
On à trouvé le problème le cylindre avant reçois directement l’eau évacuée par le pneu avant ce qui a rempli le puit de bougie.
Dimanche place aux deux finales le soleil est bien là cool je suis motivé et près a prendre le meileur depart possible.
Aller cest parti il est 10h15 on est pret pour le depart.
Les feux s’éteignent gazzz je prends un tres bon depart mais les grosses cylindrées autour de moi se reprennent très vite. Premier virage je prends l’inter et force un peu. Merde je vois mon pote Martial Bellut part terre. Allez faut continuer, je force et continue ma remonté me voilà 10eme (2eme de ma categorie) au bout de quelque tours mais je suis dans les memes chronos que mon rival principal amis et sponsor Ludovic Hanon jai le bras gauche en compote je vais assurer ma deuxieme place de ma categorie cest le principal et arreter de forcer car le pilote pas tres loin devant moi n’en fait pas parti. Je fini donc 10eme scratch et 2eme stock.
Deuxieme manche 14h40 allez cest parti les feux sont éteints gazzz je prend encore un bon depart. Je me sent mieux mon bras gauche me fait moins souffrir (jai changé de gant) je peux vraiment attaquer et ca jusqu’au dernier tour. Javais un super rythme je remontais bien sur mon rival principal mais malheureusement partir de la 19eme place cest toujours du temps de perdu. Je finirais donc cette 2eme finale en 12eme position scratch et 2eme de nouveau dans ma categorie.
Au final les mauvais chronos avaient l’air general, je pense que la piste ne devait pas etre terrible.
Merci à tout ceux que sont venu me supporter.
Merci à Frederic Thiault mon mecano Merci aussi à ma famille, mes amis et aussi 1000 merci à mes sponsors
N&L Cosmetics Laurinenoeline Levesque Noeline Talleur Levesque, Kennol, Reprog76 Fabien Gonel, Kiwi Christophe Liebert
Demare immobilier, Commeneuf Aduflo Anthony Duflo, Team LH Racing Ludovic Hanon, Youngtimer motocycles Jokawa Mcp Walkyries, Garage du bac Yohann Lemair, Carosserie Ropars Goes Goes, Emc France Martin, French Arrogance Etienne Maurin, AYR seri Zec Candeias, Ponty Peint’ Cyriack Ponty, Bar Loung le Lisea Julien Natacha Eudeline, Idelec Proxi Lemair Magali Lemair, Lydie Debain, Jean-Marie Ménager, Jeanphi Bredel, Régis Revet, Denis Salenne, Erwan Yampower, Jean-pierre Levesque, Roucan Allan, Gaelle Schwartz, Solene Breard, Morgane Canivet, Emilie Franck, Pascal Lacorne, Sophie Morel, Stephanie le Tirilly, Franck Émilie Ducati, Chris Luckette, Nelly Lecoutre, Louise Grey, Pascal Sidoine Officiel, Baptista Loucass, Maxime Greverie
Et un merci tout particulier à ma femme Gwen Perrot qui ce tue à essayer de me trouver des sponsors et qui se prend beaucoup de porte dans la tete.
J’espère oublier personnes vous etes tellement nombreux à m’aider….. je vous remercie 1000 fois sans vous je ne serais pas a tout ces week-end de courses.
FB_IMG_1462523763748