Coupe Sportwin 2015, Retour sur une 6e édition de folie

AFFICHE CPSPTWN2015-CHAMPIONIMG_8728 ResizedFlorian Levasseur#1 a dominé toute la première partie de la saison et personne n’aurait imaginé alors que le titre se jouerait dans les derniers tours de la dernière finale de la dernière épreuve de la saison. 7 victoires et 2 podiums, 237 points inscris, Florian a bien eu la main sur cette Coupe 2015, mais pourtant il a du s’employer jusqu’au bout!
En sport mécanique rien n’est jamais joué, et ce finish a suspens, on le doit en grande partie à la magnifique saison de Jonathan Viemont#87, vice champion 2015, qui a marqué la première partie de la saison par sa grande régularité, avant de hausser le rythme en fin de saison, au point de remporter les 3 dernières Finales.
IMG_8692IMG_5519Certes Florian a connu son lot de problèmes techniques et de chutes, sur cette fin de saison. Notamment au Mans où il casse son moteur dès les essais libres du Vendredi, mais au Sportwin Club, la solidarité et l’esprit sportif ne sont pas de vain mots et c’est Robert Viemont, le papa de Jonathan, qui va prêter son Proto Ducati 1000 à Florian pour qu’il puisse participer.
Florian fera honneur à ce beau geste en tirant le maximum de ce petit proto, qu’il lui permettra d’inscrire des points capitaux dans l’acquisition de son deuxième titre consécutif.

Jonathan lui, aura marqué des points à chaque course et réussit une superbe série de 9 podiums consécutifs (série en cours), soit 11 fois sur le podiums en 12 finales, c’est très impressionant.
IMG_8644Lors de cette dernière épreuve de Croix en Ternois, Jonathan réalise un magnifique « hat-trick » avec la pole, les 2 victoires, et le meilleur tour en course de chaque finale, et ce, malgré une lourde chute aux essais qualif du samedi matin.

IMG_7299 ResizedMais « l’esprit Sportwin » aura encore joué à plein, pour permettre à Jo de réparer sa machine avec les pièces de la machine d’Amaury Cantel#24, qui malchanceux une fois encore cette saison, devra déclarer forfait et se priver de cette dernière course au côté de son père, Didier Cantel#5 qui marquera les esprit en Finale 2 avec une sacré perf et un très beau podium, bon pour le moral.

C’est finalement 9 petits points seulement qui séparent ces deux supers pilotes qui auront dominé cette saison de belle manière.

Sur la 3e marche du podium final on retrouve cette année Cyril Gendron#17 qui progresse encore cette année. Il a réalisé une saison pleine, régulière et très performante, avec 5 podiums. En début saison Cyril jouait clairement le titre avec Florian et Jonathan, mais il lui aura manqué un petit quelque chose pour rester dans la course jusqu’au bout, un peu de puissance moteur sans doute. Sa régularité lui permet de finir très confortablement sur ce podium final avec 83 points d’avance sur son poursuivant.IMG_7296
Emmanuel Ripault#7 prend la 4e place du classement scratch final. Lui qui faisait office de favori en début de saison, a confirmé sa grande vélocité notamment au Mans avec un magnifique « doublé-pole-meilleur tour » mais il était déjà beaucoup trop tard pour le titre. Manu aura finalement perdu gros dès la première finale à Ledenon en ouverture de la saison, avec une chute qui provoquera une série de forfaits jusqu’à Haute Saintonge, où il revient aux affaires avec deux très belles deuxièmes places. Manu sera à nouveau forfait à La Bresse et à Croix en Ternois. Compte tenu de tous ces « évènements », il ne pouvait pas espérer beaucoup mieux cette année. Voir Manu se battre à chaque épreuve d’une saison complète, serait évidemment un grand plaisir pour beaucoup d’entres-nous qui apprécions l’homme et le pilote. D’autres pilotes sont aussi passés par ce genre de saison « sans », on lui souhaite le meilleur pour la suite.11745753_992357424129046_3296320776716241453_n

Pour finir ce TOP 5 2015, on retrouve Fabrice Merlin#84 qui remporte cette place très convoitée par la meute des 850. Cette belle 5e position, Fabrice est allé la chercher jusqu’au bout, dans l’attaque et la régularité. Fabrice réalise sa plus belle saison en Coupe Sportwin. avec une progression qui nous a tous surpris car il n’a rien changé au niveau matériel, c’est juste un déclic qui lui a fait rajouter beaucoup de vitesse à son style de pilotage déjà très spectaculaire. Bravo à lui, c’est une sacré performance avec son « petit » proto 1000.IMG_8631


En 2014 les gros protos de la catégorie 1250 avaient totalement dominés les débats, repoussant la première 850 à la 8e place du scratch, et il fallait aller jusqu’à la 12e place du classement pour trouver la 2eCette année Régis Le Breton#3, sur son Proto Pierobon Ducati 796, écrit une nouvelle page de l’histoire de la Coupe Sportwin, en remportant pour la première fois le titre de la catégorie moins de 850 sur une machine deux soupapes et terminant à une belle 6e place au scratch. Après 4 titres remportés consécutivement par des Kawasaki ER6 650 et un SV avant, Régis met donc un terme à cette domination historique des 4 soupapes.
IMG_9038

La valeur évidente de cette petite catégorie, où les bagarres font rages, a sans doute convaincu beaucoup de nouveaux pilotes de s’investir dans la préparation de protos 850. Cette année la catégorie aura été dominée en grande partie par ces protos 796 qui ont joué le titre et les victoires.
Bien sûr les petits 4 soupapes ne sont pas morts, bien au contraire, il suffit de voir les résultats de Gaétan Mazouaud#18 sur sa Gladius « quasi Stock » qui réussit l’exploit de gagner 3 courses et un podium. Nicolas le Du#100 ou Eric Palacios#12 sur leur ER6 qui font 1 doublé chacun à Carole et à la Bresse ou encore Benoit Adenot#96 qui gagne la finale 1 en catégorie 850 de Ledenon avec son ER6 stock.
IMG_8707Il est clair qu’à l’avenir la petite catégorie va attirer de plus en plus de pilotes qui voudront réussir l’exploit de gagner le scratch avec ces petits protos, mais pour l’instant seul Clément Fitte#27 s’en est approché en 2013, en remportant une finale scratch au guidon de son proto ER6 et en réussissant l’exploit de finir 3e du classement scratch. Messieurs les pilotes, le challenge reste ouvert !

IMG_9229Cette Coupe Sportwin 850, Régis est allé la chercher patiemment jusque dans les derniers hectomètres de cette belle saison. Pourtant tout avait mal commencé. Un weekend raté à Ledenon en ouverture de saison et il passe toute la première partie de la saison derrière Stevens Zabiolle-Souply#6 au classement. Son proto demande beaucoup d’attention et de réglages et Régis va monter en puissance progressivement. Dès la deuxième course à Carole, Régis prend un premier podium, puis il les enchaine à partir de Haute Saintonge, 8 podiums consécutifs, il ne quitte plus la boite, la série reste en cours.
malgré ces très bons résultats, ce ne fut pas simple, et la encore le titre c’est joué dans les tous derniers tours de la 2e Finale de Croix en Ternois. A un moment très précis de cette dernière finale, Régis n’avait plus qu’un tout petit point d’avance sur Stevens qui réalisait une superbe course d’attaquant.
Mais au baissé du drapeau à damier, Régis prend le titre avec 9 points d’avance sur Stevens.
Stevens Zabiolle-Souply#6 finit donc vice-champion 2015 850 et 7e du scratch. C’est une saison superbe de régularité et de performance avec 8 podiums. Il n’a pas grand chose à se reprocher Stevens. Sa moto n’était sans doute pas au niveau des deux autres protos 796, et comme il jouait le titre, il ne devait surtout pas faire d’erreurs. Dans ce contexte difficile, il ne lui aura manqué peut-être qu’une petite victoire pour s’imposer au final.
Avec l’expérience de cette belle saison, Stevens sera à n’en pas douter l’un des grands animateurs de la saison 2016.IMG_9131
Gaétan Mazouaud#18, sur sa petit Gladius aura fait le maximum, il finit 3e en 850 et 10e au scratch, on ne peut que le féliciter pour cette belle saison et ses 3 victoires en catégorie 850, quelques watts de plus et il pouvait faire très très mal. Bravo Gaétan!IMG_8633

Saverio Monopoly#75 prend lui la 4e place des 850 et la 8e place du scratch. Là encore c’est une saison très impressionnante de Saverio, qui a franchit un cap en pilotage et en gestion de course. Avec 3 victoires cette saison et une machine qui marche fort, il se positionne dans les favoris de la prochaine Coupe Sportwin.IMG_8903

Frédéric Bellut#13 termine ce TOP 5 de la catégorie 850 et pour la deuxième année consécutive il occupe cette belle 5e place. Fred se sent visiblement très bien dans ce top 5 et il va très compliqué à l’en déloger, qu’on se le dise !IMG_8745

Cette année a vu le jour de la nouvelle catégorie STOCKTWIN, crée justement en réponse à l’arrivée en nombre de proto 850 de plus en plus préparés et puissants. L’esprit d’accessibilité du Sportwin doit rester et cette petite catégorie est justement destinée aux pilotes qui veulent se faire plaisir à moindre coût. Cette première édition décidée assez tardivement s’est jouée au nombre de victoires, mais vu son succès évident, elle est destinée à évoluer vers un classement spécifique.
Cette année 4 pilotes ont lutté pour le titre.
IMG_8932Florian Boirin#121 sur une SV 650 remporte la catégorie avec 5 victoires. Il a eu fort à faire avec Benoit Adenot#96 sur kawa ER6 qui n’a malheureusement pas pu défendre ses chances lors des deux dernières épreuves de la saison, pour obligations professionnelles. Derrière eux on retrouve Pascal Alexandre#63, avec 2 victoires, lui aussi sur SV et lui aussi empêché pour raisons professionnelles dans les dernières courses.
IMG_4491IMG_4706

 

 

 

 

Enfin le quatrième larron, n’est autre de Loïc Boirin#122 sur SV, 1 victoire, petit frère de Florian, et qui aura fait preuve d’une progression impressionnante tout au long de la saison. Là on touche au cœur de la magie du Sportwin Club, quand on voit ainsi de jeune pilote progresser de la sorte, c’est l’ensemble du plateau qui peut se sentir fier d’accompagner et de participer à cette évolution.

On l’oubli trop souvent, mais la Coupe Sportwin est aussi une très bonne école.

La Coupe Sportwin 2015 tire son rideau.
Rendez-vous très bientôt pour préparer la Coupe Sportwin 2016

IMG_6034