Coupe Sportwin 2016 Carole, la saison est lancée!

Article publié sur l’espace Sportwin du site Cybermorard :
http://www.cybermotard.com/La-Coupe-Sportwin-a-Carole-le-re…

Les coupes de France Promosport accueillent la coupe Sportwin à Carole les 30 avril et 1er mai 2016. Amaury Cantel s’offre un doublé sur sa Ducati 1148 TwinMax.
Stevens Zabiolle-Souply du CBRT 76 monte sur la 1e marche du podium TwinFast avec les 2 victoires.
En TwinStock, Ludovic Hanon aux couleurs du CBRT 76 s’impose dans les 2 manches.

La grille de départ du Sportwin à Carole

La grille de départ du Sportwin à Carole

La piste est déclarée wet pour la séance de qualification. Yannick Lolliot n°8 réalise le meilleur temps en 1 :15.615 devant Thierry Blasco n°65 en 1 :17.220 et Raynald Lefrançois n° 96 en 1 :17.881. Une 1e ligne trustée par des protos Ducati TwinMax. Martial Bellut n°21 place son proto Suzuki TwinFast sur la 2e ligne, Régis Le Breton n°3 intercale sa Pierobon entre le fils et le père Frédéric Bellut n°13 au guidon d’une Suzuki 650 SV. Une Ducati Hypermotard Evo SP accroche la 7e place aux mains de Jean-François Viniacourt n°99 devançant le 1e StockTwin, Ludovic Hanon n°94 et sa Kawasaki ER6 en 1 :21.467. Stevens Zabiolle-Souply complète cette 3e ligne avec son proto Ducati 796.

Cantel fils n°24. 50 points

Cantel fils n°24. 50 points

Retour gagnant pour Amaury Cantel n°24, après une saison 2015 difficile en Promosport 600, le champion 2013 de la Coupe Sportwin renoue avec la victoire. En première manche Yannick Lolliot, auteur de la pole, part à la faute à Alpha, provocant la chute de Martial Bellut. Parti de la 5e ligne Amaury évite ce piège et entame sa remontée, régulier en 1 :37, il revient sur Fabrice Merlin n°84 ralentit par des retardataires. En 2e manche Amaury se débarrasse en quelques tours de tous ses rivaux et passe le drapeau à damier après un cavalier seul.

C’est bon ça !!!

C'est bon ça !!!

Les joies de la victoire qu’Amaury partage avec ses partenaires : AMS Compétition, Spirito Moto, EMC, AFAM, Ets Daridan, sans oublier ses parents Carole et Didier.

Cantel Père n°5. 33 points.

Cantel Père n°5. 33 points.

Départ canon pour le proto Ducati 1100 de Didier Cantel n°5. Parti de la 6e ligne, il accroche le bon peloton et se classe 4e de la première manche après quelques passes d’armes avec Jean François Viniacourt n°99, Raynald Lefrançois n°96 et Régis Le Breton n°3, prouvant le très bon niveau de la classe TwinMax. En deuxième manche Didier assure de nouveau un excellent départ et retrouve aux avants postes les mêmes pilotes. C’est chaud, Fabrice chute à Fox, Régis fume et abandonne. Didier double Jean-François et rejoint son fils Amaury sur le podium avec cette belle seconde place.

Viniacourt Jean-François n° 99 – 26 points

Viniacourt Jean-François n° 99 - 26 points

Sa première participation en coupe Sportwin est une réussite. Licencié au Ducati Club de France Jean-François n°99 bouscule la hiérarchie au guidon d’une Ducati Hypermotard Evo SP. Une place de 6e en première manche et la 3e marche du podium en course 2, bouclant les 4 premiers tours entête !

LEFRANCOIS Raynald n°96 – 24 points

LEFRANCOIS Raynald n°96 – 24 points

Nouveau en coupe Sportwin, Raynald n°96 roule sur un proto Ducati ST3 équipée d’une fourche de 848 et d’un bras de S4R. D’entrée de jeu, il est dans le rythme de Didier et de Jean-François, clôturant la première course 5e et la deuxième manche 4e.

ZABIOLLE-SOUPLY Steven n°6 – 20 points

ZABIOLLE-SOUPLY Steven n°6 - 20 points

Vice-champion 2015 de la catégorie TwinFast, Stevens Zabiolle prouve sa détermination en prenant les 50 points et le leadership de ce classement. 7e scratch et 5e scratch, ce sociétaire du CBRT 76 place son proto Ducati 796 parmi les TwinMax 1100.

MERLIN Fabrice n°84 – 20 points

MERLIN Fabrice n°84 - 20 points

13 tours devant en première manche, que de progrès pour Fabrice qui entame une 7e saison en coupe Sportwin. Finir 2e derrière Amaury est déjà une sacrée performance ! avec un écart d’une seconde. La deuxième course aurai pu être un remake, dès le 3e tour Fabrice est troisième en partant de la 4e ligne, il double Jean-François au 6e tour mais part à la faute au 9e dans Eco. Une petite consolation, Fabrice est crédité du meilleur tour de cette 2e manche en 1 :07.826.

HANON Ludovic n°94 – 18 points

HANON Ludovic n°94 – 18 points

La 7e place du classement scratch est octroyée par le 1e TwinStock. Second au premier tour de la course 1, sa petite Kawasaki ER6 ne résiste pas aux 100 cv des TwinMax. Ludovic, licencié au CBRT 76, prend la 8e place des deux finales résistant à la meute des TwinFast et prend le leadership du classement TwinStock.

LE BRETON Régis n°3 – 16 points

LE BRETON Régis n°3 – 16 points

En 1e manche, c’est la bagarre avec Didier Cantel. Ce sont deux pilotes expérimentés qui assurent le spectacle, surtout à Hotel, en effectuant des freinages de trappeur. Régis Lebretonmonte sur la 3e marche du podium. Désillusion en 2e manche, sa belle fume et perd de la puissance, c’est l’abandon.

BELLUT Frédéric n°13 – 14 points

BELLUT Frédéric n°13 – 14 points

Après la chute de son fils Martial, Fred doit défendre les couleurs du Racing Team 42. Laissant s’échapper Stevens, il se mêle au baston des TwinStock. 9e des deux finales, il monte sur la deuxième marche du podium TwinFast en course 1 et la troisième en course 2.

MONOPOLI Saverio n°75 – 12 points

MONOPOLI Saverio n°75 – 12 points

La 1ere manche est difficile pour Saverio qui ne trouve pas l’ouverture et reste sur un faux rythme, sa Pierobon 796 passe la ligne en 13e position. En course 2, Saverio retrouve son attaque et double successivement Thierry Blasco n°65, Franck Perrot n°78, Jérôme Rabusseau n°37, Ludo Hanon n°94 et coiffe Fred Bellut pour accéder au podium TwinFast. Au scratch, il prend les points de la 7e place.

PERROT Franck n°78 – 11 points

PERROT Franck n°78 – 11 points

Qui va contrer les pilotes du CBRT 76 en TwinStock, Franck deux fois second rejoint Ludo sur le podium. 10e de la première finale et 12e de la seconde, il prouve que son petit Suzuki 650SV peut bousculer les TwinFast et quelques TwinMax.

LOLLIOT Yannick n°8 – 10 points

LOLLIOT Yannick n°8 – 10 points

Sa Ducati ST3 habituelle est en panne et c’est avec un proto asthmatique qu’il réalise la pole sur le mouillé. Les finales sont sur une piste sèche Yannick compense le manque de puissance par une attaque trop généreuse et chute en 1e manche. Le championnat n’est pas fini, il aborde la course 2 raisonnablement pour sauver quelques points, restant dans la roue de Steven.

BLASCO Thierry n°65 – 10 points

BLASCO Thierry n°65 – 10 points

C’est avec son proto Ducati ST3 que Thierry se qualifie en 2e position. Malheureusement à cause d’un bruit suspect il troque sa centaine de chevaux contre une Suzuki 650SV prêtée par Didier Duthoit un ancien pilote de la coupe. Et comme Yannick il essaye de sauver les meubles. Deux fois 11e, Thierry s’offre un lot de consolation en accrochant la 3e place du classement TwinFast en 1e manche.

RABUSSEAU Jérôme n°37 – 7 points

RABUSSEAU Jérôme n°37 – 7 points

Après une première manche laborieuse et une 15e place, Jérôme se reprend en course 2 et passe en mode attaque. Il déborde les frères Boirin, double Thierry Blasco et Franck Perrot pour une 10e place dans la roue de Fred Bellut

BOIRIN Florian et Loïc n° 121 et 122 – 5 et 6 points

BOIRIN Florian et Loïc n° 121 et 122 – 5 et 6 points

Les frères Boirin accèdent au podium TwinStock, Loïc en première manche et Florian dans la seconde. Comme en 2015 ils nous offrent une lutte musclée et toujours spectaculaire avec leurs Suzuki 650SV, plus que stock.

BROSSIER Thomas n°91 – 1 point

BROSSIER Thomas n°91 – 1 point

Thomas aux couleurs de Speck Motos, distributeur des pneus Avon et partenaire de la coupe Sportwin marque le point de sa 15e place en 2e manche et clôture ce premier classement.

Thierry : un mécène

Thierry : un mécène

Offrir une journée à trois amateurs de sport moto, c’est possible même s’ils sont en situation d’handicape. Thierry Blasco avec le soutien du Lion Club a partagé sa passion avec la complicité de ses partenaires, le centre de vie Passeraile et de la bande de copains du Sportwin Club. Respect

- Avon récompense Ludovic Hanon, Franck Perrot et Florian Boirin
- Facom récompense Christian Souchon, Régis Le Breton, Stevens Zabiolle-Souply, Amaury Cantel et Thierry Blasco.