Coupe Sportwin 2016, Les Forces en Présence?

Print

 

 

 

SCRATCH & TWINMAX
IMG_8728 ResizedCette nouvelle saison qui se profile pourrait bien être l’une des plus particulière de l’histoire.
Florian Levasseur, le double tenant du titre SCRATCH & TWINMAX 2014 et 2015, pourrait bien ne pas être en mesure de défendre sa couronne en 2016. On lui souhaite de passer au mieux cette saison qui s’annonce compliquée et de revenir au plus vite parmi nous, totalement motivé et libéré.

La guerre de succession qui s’annonce en 2016 devrait attiser les appétits les plus féroces.

 

IMG_8692Vice Champion 2015, Jonathan Viémont, grand animateur de la Coupe Sportwin depuis plusieurs saison, fut l’auteur d’une saison 2015 remarquable. Cette saison la « Combi » du grand favori était taillée pour lui, car Jo l’a démontré l’an passé avec de superbes performances (3 victoires) et d’une régularité exemplaire (8 podiums). Il n’a d’ailleurs perdu le titre que dans la dernière finale de la dernière épreuve de la saison. 2016 semblait être son année, un titre qui lui tendait les bras, mais ce sera sans doute plus tard. Jo n’a pas encore annoncé son programme 2016 définitif, mais il ne devrait pas s’aligner sur l’ensemble de la saison du Sportwin.

 

11745753_992357424129046_3296320776716241453_nL’autre grand favori de la Coupe, c’est bien sûr Emmanuel Ripault. Ultra rapide, expérimenté et performant, il ne manque à Manu qu’une saison complète et un peu de chance pour aller enfin chercher ce titre. Cette année pourrait bien être enfin la bonne, en tout cas on lui souhaite de tout coeur.

 

 

10385304_467694903373846_8095883589490051404_nYannick Lolliot, son retour est une magnifique nouvelle pour tous les pilotes du Sportwin. Yannick a subit fin 2014 un gros crash dont il s’est remis au courage pendant plusieurs mois. Yannick est un battant et il est revenu en 2015, pour l’épreuve de Bresse. Il a marqué les esprit, car même s’il était encore un peu handicapé par sa cheville, il a réalisé la pole, le meilleur tour et même s’il n’a pas fini ces deux finales, le retrouver d’entrée à ce niveau de performances, c’était tout simplement fantastique. Yannick court après son deuxième titre depuis 2011, et si 2016 était enfin la bonne saison pour lui?

 

IMG_58423eme de la Coupe Sportwin 2015, Cyril Gendron impressionne depuis 3 saisons déjà. Il est en progrès constant, maitrise parfaitement sa machine qu’il connait sur le bout des doigts et s’il continue sa progression en 2016, alors le titre ne devrait pas être loin. Même si Cyril est un garçon discret, le pilote, lui fait désormais parti des meilleurs et sera l’un des grands favoris en 2016.

 

 

La grande particularité de cette nouvelle saison 2016, c’est que la liste des favoris au titre suprême est sans doute la plus longue que nous ayons jamais eu. Car outre les 5 brillants pilotes que nous venons de citer, il faut nommer aussi Didier Cantel qui, après une saison 2015 gâchée par une blessure, est revenu très fort en fin de saison. Didier a l’habitude de rouler devant en Coupe Sportwin et, si cette année il évite les embuches, il sera parmi les meilleurs, c’est une certitude.

 

 

IMG_9229Comme le fit Amaury Cantel en 2012, Régis Le Breton, vainqueur de la COUPE TWINFAST 2015 (catégorie intermédiaire), passera en 2016 en catégorie TWINMAX, toujours avec son magnifique proto Pierobon F042 mais équipé cette saison d’un moteur Ducati 1100. 6e du classement Scratch 2015 avec son 796, Régis a fait une très grosse saison 2015, et s’il marche sur les traces d’Amaury, alors peut-être pourra-t-il réussir lui aussi cet exploit de gagner le titre dans les deux catégories?

 

 

IMG_8631Fabrice Merlin, 5e du scratch 2015, a impressionné l’an dernier par sa régularité et ses performances en net progrès, et il faut désormais compter aussi avec lui.

 

 

 

 

DSC_8356Thierry Blasco, lui a faim, très faim de pouvoir rouler et s’amuser sans se soucier de toutes les galères techniques et physiques qui lui ont gâchées les dernières saisons. N’oublions pas que notre Titi national a déjà fait top 5 du scratch et qu’il connait aussi les podiums, donc on lui souhaite juste une belle saison sans problèmes, tout le reste devrait suivre.

 

 

 

DSC_8182Loic Espinasse est lui aussi sur une courbe ascendante. Un peu comme Cyril et Fabrice, il a beaucoup progressé ces deux dernières saisons, il ne lui reste plus qu’à s’essayer sur une saison complète, pour voir s’il s’il est plutôt « King » ou « Gipsy »?

 

 

 

 

IMG_5402En 2015 Maxime Duret est venu sentir l’ambiance de la Coupe sur quelques épreuves et comme les meilleurs avant lui, il est venu et il s’est d’entrée senti très à son aise. Très performant (2 podiums) sur des circuits totalement différents (Le Mans et Croix en Ternois), c’est bien sûr de très bonne augure pour affronter une saison complète.

 

 

 

magnycourssportwin2014 (58)En 2014, Stéphane Jondet avait fait une apparition en Coupe Sportwin lors de l’épreuve de Magny-Cours. Une épreuve qui s’était déroulée dans des conditions météo très compliqué mais Stéphane avait marqué les esprits lors des essais qualifs en se montrant très performants au guidon de son très beau proto ST3. Qu’en sera-t-il en 2016? nous verrons bien, mais il faut l’avoir à l’oeil, ne serait-ce que pour la beauté de sa machine.

 

 

le-couramiaud-martial-bellut-a-ete-sacre-vice-champion-des-coupes-de-france-promosport-500-photo-dr-1450251431Et oui, nous avons volontairement gardé le meilleurs pour la fin, Martial Bellut. Ce pilote est inscris pour la saison complète en catégorie TWINFAST, car comme Clement Fitte à son époque, voici un pilote qui pourrait bien marquer notre petite histoire en étant le premier pilote à prendre le titre scratch au guidon d’une machine de la catégorie TWINFAST.
Vainqueur de la CB500 2015, on est sûr d’une chose, question pilotage ce garçon a un gros niveau. Question machine, son papa, Fred « mécano fou »,  lui confie son bébé, un Proto Suzuki SV 700cc. Profitant du règlement TWINFAST 2016 et du gros niveau de pilotage de Martial, voici peut-être le tandem gagnant 2016?
N’oublions pas une chose, avant de gagner les courses, il faut les courir. Le proto de Martial n’a pas encore roulé. Il est peut-être bien né, ou pas? facile à régler ou pas? Fiable ou pas ? réponse dès Ledenon début avril, tout le monde sera fixé sur ce circuit de pilotes au gros coeur.
Concernant ce Proto, nous tenons à vous signaler l’excellente initiative de Fred qui a créé une page Facebook pour suivre depuis plus d’un an la fabrication de toutes les pièces de ce proto, et son montage étape par étape. Au final, le concept de Fred, c’est de pouvoir commercialiser ce proto très bientôt, comme le font certain artisans en Italie par exemple (Pagani). Tout ce qui concerne cette machine est donc public, sa préparation châssis comme sa préparation moteur.

 

Print

 

 

 

TWINFAST
IMG_9131IMG_8903IMG_8745DSC_0683

 

 

 

La catégorie TWINFAST sera à n’en pas douter l’une des attractions de la saison, car outre Martial Bellut, les grands animateurs des saisons précédentes seront encore là. Les pilotes Ducati, Stevens Zabiolle-Souply et Saverio Monopoli sont prêt à en découdre et reprendre leur bataille là où ils l’ont laissé fin 2015, tout comme Laurent Morelle et Fred Bellut qui continueront de défendre leurs chances aux guidons de leurs SV bien préparés.

 

Print
ARGU 2016 SITE-TWINSTOCK-01

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La c’est la grande inconnue, certes le champion 2015 Florian Boirin sera bien là pour défendre son titre, mais cette nouvelle catégorie attire de nombreux nouveaux pilotes que nous découvrirons tous pour la plus part lors de la première épreuve. Attendons donc Ledenon pour jauger les favoris du TWINSTOCK. Parmi les habitués notons la présence de Pascal Alexandre sur sa SV, Loic Boirin qui pourrait bien en surprendre plus d’un et notamment son grand frère. Thomas Brossier sur Kawa ER6 qui va découvrir cette sensation unique de faire une saison complète. Isabelle Bidault sera là elle aussi, une pilote qui fait partie des rare pilotes à avoir rouler rouler en Sportwin depuis 2010.

Cet article est rédigé sur la base d’informations connues à ce jour (18/02/2016)